El boletin

>>>Tango par la côte 2018

Accueil > Activités > Cinéma > Archives Cinema SHA > 2015 > « Canãda Morrisson » de Matías Lucchesi - mars 2015

« Canãda Morrisson » de Matías Lucchesi - mars 2015


Semaine du 25 au 31 mars 2015

Réalisateur : Matías Lucchesi
Acteurs : Paula Galinelli Hertzog, Paola Barrientos, Alvin Astorga…
Film : argentin
Genre  : drame
Titre original  : “Ciencias Naturales”
Distribution : Urban Distribution
Durée : 1 h 11 minutes
Année de production : 2014
Date de sortie en France : 19 novembre 2014

Télécharger ce document au format pdf

Synopsis

Lila, 12 ans, a grandi sans connaitre son père. Interne dans un pensionnat isolé sur les flancs d’une montagne argentine, sa seule obsession est de le rencontrer. Après plusieurs tentatives de fugue, et contre l’avis de sa mère et de la principale du pensionnat, sa maîtresse décide de l’aider et de partir avec elle à sa recherche. Leur seul indice, une petite plaque en cuivre sur laquelle est inscrit le nom d’une compagnie d’électricité pour laquelle il aurait travaillé...

A propos du film

Le temps de mûrir
Matias Lucchesi indique qu’il s’est inspiré des souvenirs de son adolescence pour trouver le sujet de son film : "Adolescent, j’allais souvent dans les montagnes de Cordoba, je dormais dans les refuges, et c’est comme ça que j’ai découvert l’existence de ces écoles rurales perdues au milieu des montagnes, complètement isolées de la civilisation."

Une terre inhospitalière
Le tournage de « Canada Morrison » a eu lieu en pleine montagne et dans la vallée de Traslasierra se trouvant en Argentine, au nord-ouest de la province de Córdoba. Traslasierra est une région touristique où l’on peut trouver de nombreuses cités balnéaires. Néanmoins, si la vallée est accueillante, en montagne la vie est rude.

D’Argentine en Allemagne
Outre sa présentation première au festival de Berlin, Cañada Morrison a reçu le Prix de la Fédération des écoles de l’image et du son de l’Amérique latine au festival Feisal.

Revue de presse

20 minutes
(...) ce qui pourrait n’être qu’un énième road-movie languissant se révèle une chronique tendre, qui séduit tant par sa mise en scène taillée au cordeau que par son étude subtile d’une relation entre une ado rebelle et une enseignante veuve et enceinte.

Première
Ce road-movie emprunte suffisamment d’itinéraires bis pour maintenir joliment l’attention.

Les Fiches du Cinéma
“Cañada Morrison” met en scène avec pudeur et simplicité la quête d’une identité et de ses origines : un premier film réussi, qui manque cependant de relief.

Le Journal du Dimanche
Un récit initiatique solaire et fondamentalement positif, fragile mais attachant.

Télérama
Que faut-il à une petite fille pour bien grandir ? Connaître ses origines, répond le réalisateur Matías Lucchesi. Pour son premier long métrage, il nous embarque dans un road-movie avec la jeune Lila, 12 ans, pré­ado à la recherche de son géniteur.
Dans un décor de western, paysage désolé où rien ne pousse, il rejoue l’une de ces quêtes au bord du vide qu’affectionnent Jim Jarmusch (« Broken Flowers ») ou Wim Wenders (« Alice dans les villes »). Le scénario, dépouillé et malin, réserve de jolis rebondissements. Tout en cherchant son père, à partir d’un indice bien mince (une plaque de métal), la petite recompose sa cellule familiale : l’institutrice qui l’accompagne, formidable mère de substitution. Le cinéaste ne verse jamais dans le sentimentalisme. Les silences des personnages, d’une grande pudeur, valent mieux que tous les mots.


Portfolio

2015



  • Cliquer l'image pour avoir toutes les informations sur le festival