El boletin

>>>Tango par la côte 2017

Accueil > Activités > Cinéma > Archives Cinema SHA > Les hommes ! de quoi parlent-ils ? - octobre 2014

Les hommes ! de quoi parlent-ils ? - octobre 2014


Réalisateur Cesc Gay
Acteurs Ricardo Darín, Javier Cámara, Luis Tosar,…
Film Espagnol
Genre comédie, drame
Titre Original Una pistola en cada mano
Distribution Zylo
Durée 1h 35min
Année de production 2013
Date de sortie en France 9 juillet 2014

Goyas 2013

Meilleur second rôle féminin : Candela Peña

Prix Gaudi

Meilleur scénario, à Cesc Gay et Tomas Aragay,
Meilleur second rôle féminin : Candela Peña
Meilleur second rôle à Eduard Fernández
Meilleur film en langue non catalane.

Synopsis

Le portrait de de huit quadragénaires dépassés et déconcertés par leur vie. Incapables d’exprimer leurs émotions, ils se retrouvent projetés dans des situations à la fois comiques et pathétiques, révélant leur conflit majeur : la crise d’identité masculine. Entre déprime, séduction, amour, infidélité et solitude, une radiographie de la vie amoureuse des hommes d’aujourd’hui qui dépeint sans concession leurs faiblesses et leur quête d’une nouvelle identité.

A propos du film

Succès local

Durant la 27ème édition des Prix Goya, en 2013, le film obtint, en la personne de Candela Peña, le prix du Meilleur second rôle féminin, que l’actrice reçut également lors des Prix Gaudi. Ce festival de cinéma catalan offrit par ailleurs au film le prix du Meilleur scénario, à Cesc Gay et Tomas Aragay, du Meilleur second rôle à Eduard Fernández et du Meilleur film en langue non catalane.

Made in catalan

Le film fut entièrement tourné à Barcelone, ce qui lui a permis de recevoir nombre d’aides d’institutions et d’associations culturelles catalanes en plus des aides espagnoles.

Casting en folie

Cesc Gay écrivit le rôle de Mamen spécifiquement pour Candela Peña, qui tourna ses scènes en à peine quatre jours. Par contre, c’est à l’origine Javier Bardem qui devait interpréter J. (d’où l’initiale), mais c’est finalement Leonardo Sbaraglia qui héritera du personnage. De son côté, Ricardo Darin, qui joue G., contacta lui-même le réalisateur après avoir lu le script pour lui demander le rôle. C’est d’ailleurs pourquoi on relevait en France un public espagnol très présent dans les salles.

Comme on se retrouve

L’une des histoires du film est inspirée du "Manuel de psychomagie", essai écrit par Alejandro Jodorowsky en 2009.

Ce qu’en pense la presse...

aVoir-aLire
Une comédie exigeante sur la notion de masculinité telle qu’on l’entend aujourd’hui, emmenée par une brochette d’acteurs de talent.

Le Dauphiné Libéré
Le film en brosse huit portraits, à la fois drôles et pathétiques, pour tenter de cerner ce qui est en jeu : la définition de l’identité masculine. Vaste sujet….

Première
(...) le réalisateur de Krámpack pose sur les mâles – plus trop dominants – un regard mêlé de tendresse et d’ironie. Hélas, cela ne suffit pas à hisser ce portrait générationnel au-delà du simple constat dressé depuis longtemps : le mec, le vrai selon éric Zemmour, est en voie de disparition.

Le Monde
Le film de Cesc Gay fait penser aux trois films de la série « Le Coeur des hommes », de Marc Esposito. Mêmes dialogues convenus, même vision attendrie de la supposée "crise d’identité masculine", même manière de reléguer les femmes au second plan. Seule différence : ça se passe en Espagne.

Télérama
Bien que réunissant le gratin des acteurs latinos (...), la comédie chorale du Catalan Cesc Gay sur les vicissitudes de la virilité chez les bobos barcelonais évoque moins Robert Altman que l’esthétique et les thèmes des télénovelas : infidélité, divorce, etc.


Archives Cinema SHA



  • Cliquer l'image pour accéder aux informations du festival Tango par la Côte