El boletin

>>>Tango par la côte 2018

Accueil > Activités > Cinéma > Archives Cinema SHA > 2015 > "Pelo Malo, Cheveux rebelles" de Mariana Rondón - juillet 2015

"Pelo Malo, Cheveux rebelles" de Mariana Rondón - juillet 2015


Film proposé en ouverture de la 9ème édition
du festival "Tango par la Côte en Bretagne"

Semaine du 29 juillet au 4 août 2015

  • Lannion
    - VO : jeudi 30 juillet - 20h30

Récompenses

  • Festival de San Sebastian 2013 (édition n°61)
    • Coquillage d’Or du meilleur film

Réalisatrice : Mariana Rondón
Acteurs : Samuel Lange Zambrano, Samantha Castillo, Nelly Ramos …
Film : Vénézuélien , argentin , péruvien , allemand
Genre : drame
Titre original : “Pelo Malo”
Distribution : Pyramide Distribution
Durée : 1 h 33 minutes
Année de production : 2013
Date de sortie en France : 2 avril 2014

Synopsis

Junior a 9 ans. Il vit à Caracas avec sa mère et son frère de 2 ans. Junior a les cheveux frisés de son père. Il voudrait avoir les cheveux lisses de sa mère. Junior adore chanter, danser avec sa grand-mère et se coiffer devant la glace. Mais pour sa mère, Junior est l’homme de la famille. C’est comme ça qu’elle l’aime...

A propos du film

Primé au Festival de San Sebastian
Le long-métrage a reçu le Coquillage d’or du meilleur film à la 61ème édition du Festival de San Sebastian.

Sudaka Films, une société à succès
La maison de production créee par Mariana Rondon en 1991 connait ces dernières années une notoriété croissante, et cela notamment grâce à certains de leurs films qui ont été acclamés dans les plus grands festivals internationaux. Ainsi, El chico que miente, présenté à la Berlinale 2011, a été le second plus gros succès du cinéma vénézuélien en obtenant 10 prix internationaux. Quant à Cartes Postales de Leningrad, le premier film de Mariana Rondon sorti en 2007, il a obtenu 23 prix et a connu une distribution mondiale.

Un ancien partenaire de Zoe Saldana au casting
Beto Benites qui joue le rôle d’El Jefe, a partagé la réplique avec Zoe Saldana 3 ans plus tôt, à l’occasion du film Colombiana

Revue de presse

aVoir-aLire.com
On ne coupera pas les cheveux en quatre, ce très beau drame porté par une interprétation de premier ordre évoque la question du genre chez un petit garçon avec une réelle finesse de trait.

Le Figaroscope
"Pelo Melo" explore le lien mère-fils au travers de l’esthétisme capillaire. Un film susceptible d’en défriser certains. Attachant.

Le Monde
"Pelo Malo" est à la fois un film qui touche au plus intime et une chronique de la vie quotidienne au Venezuela, à l’automne du règne d’Hugo Chavez. Ce regard d’enfant curieux et impitoyable, c’est celui que pose la réalisatrice sur cette ville, sur cette famille.

Les Fiches du Cinéma
La Vénézuélienne Mariana Rondón excelle dans le portrait intimiste de la relation conflictuelle entre une mère et son enfant, au cœur de la violence urbaine.

Télérama
Même s’il lui manque un peu de nerf et de densité, le film se distingue par son acuité et son absence de jugement moral quant au comportement de la mère, beau personnage qui aime malgré sa cruauté.


2015



  • Cliquer l'image pour avoir toutes les informations sur le festival