El boletin

>>>Tango par la côte 2017

Accueil > Activités > Cinéma > Que Dios nos perdone - Novembre 2017

Que Dios nos perdone - Novembre 2017


Le cinéma est de retour à SHA

Semaine du 15 au 21 novembre 2017 -
- Vendredi 17 - 18h VOST
- Dimanche 19 - 20h45 VOST
- Lundi 20 - 20h45 VOST

Réalisateur : Rodrigo Sorogoyen
Avec : Antonio de la Torre, Roberto Álamo, Javier Pereira, …
Film  : Espagnol
Genre : policier, thriller
Titre original : Que Dios nos perdone
Distribution  : Le Pacte
Durée : 2 h 06 minutes
Année de production : 2016
Date de sortie en France : 9 août 2017

Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

Récompenses

-* 2017 - Goya du meilleur acteur :Roberto Álamo

  • 2016 - Festival de San Sebastian - édition n°64 Prix du Jury du meilleur scénario : Isabel Peña

Synopsis

Madrid, été 2011. La ville, plongée en pleine crise économique, est confrontée à l’émergence du mouvement des « indignés » et à la visite imminente du Pape Benoît XVI.
C’est dans ce contexte hyper-tendu que l’improbable binôme que forment Alfaro et Velarde se retrouve en charge de l’enquête sur un serial-killer d’un genre bien particulier. Les deux inspecteurs, sous pression, sont de surcroît contraints d’agir dans la plus grande discrétion…
Une course contre la montre s’engage alors, qui progressivement les révèle à eux-mêmes ; sont-ils si différents du criminel qu’ils poursuivent ?

Critiques Presse

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Avec "Que Dios nos perdone", l’Espagnol Rodrigo Sorogoyen dresse le portrait d’une société en crise. Et confirme que le 7e art ibérique est en pleine forme.

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

Après "la Isla minima" d’Alberto Rodríguez et "la Colère d’un homme patient" de Raúl Arévalo, voici un nouveau polar ibérique d’exception.

Le Parisien

par Renaud Baronian

Très sombre, ce polar tient aussi en haleine avec une investigation en forme de course contre la montre et des scènes spectaculaires. Une infernale poursuite à pied dans Madrid va rester dans les annales.

L’Express

par Christophe Carrière

Sur une trame balisée, l’auteur-réalisateur espagnol surprend en dressant un portrait en creux de deux handicapés des relations humaines. Ajoutons quelques moments de bravoure de mise en scène, comme ce plan-séquence inattendu, quand l’assassin... A vous de voir ! Ça vaut le coup.

Source : www.allocine.fr


Portfolio

Cinéma



  • Cliquer l'image pour accéder aux informations du festival Tango par la Côte