El boletin

>>>Tango par la côte 2019

Accueil > Activités > Tango par la côte. > Festival Tango par la Côte 2019 - 13ème édition > Les orchestres

Les orchestres


TANGO SPLEEN ORQUESTA

Tango Spleen Orquesta, présent lors de notre festival l’an dernier revient pour une grande soirée le 27 juillet.
Tango Spleen, basé à Palerme, est l’un des orchestres au sommet de la scène musicale Tango. Fondé en 2008 en Italie par le pianiste, chanteur et compositeur argentin Mariano Speranza, il constitue une référence dans le monde du tango, tant pour l’interprétation et l’arrangement des classiques que pour leurs propres compositions.
Tango Spleen Orquesta fascine et nous invite à découvrir comment le tango n’est pas seulement un héritage du passé, mais une réalité plus vivante et en évolution que jamais. Des centaines de concerts, festivals et spectacles ont confirmé l’ensemble dans plus de vingt pays, de l’Italie à l’Argentine, de l’Europe au Koweït, de la Russie aux États-Unis.
Héritier de la grande tradition du tango instrumental et chanté, l’ensemble choisit les pages et les auteurs les plus représentatifs et les combine avec des œuvres du folklore musical argentin et leurs propres compositions originales. Grâce à une interprétation convaincante et à un répertoire varié, Tango Spleen implique directement son public et décrit un tango frais et moderne qui fascine les amateurs de danse et les mélomanes.

Composition de l’Orchestre

MARIANO SPERANZA pianoforte, voce direzione
FRANCESCO BRUNO bandoneon
ANDREA MARRAS violino
ELENA LUPPI viola
YALICA JO violoncello e voce
DANIELE BONACINI contrabbasso

Pour le plaisir vous pouvez regarder cette vidéo de Tango Spleen Orquesta - Todo Es Amor (Official Video)

SPLEEN
Le spleen est mélancolique. C’est la nostalgie qui vient de la distance avec la terre d’origine, des affections et des traditions. Le spleen est triste.
Le spleen n’est pas de la folie, c’est de la conscience ... et c’est aussi la force qui, du sentiment de vide infranchissable, anime l’authenticité de l’impulsion expressive.
Le spleen est le point de départ et est aussi le siège du stimulus vital à partir duquel le besoin de créer éclate.

En quelques années, Tango Spleen conquiert et excite un large public international entre concerts et événements dédiés à la danse.
L’ensemble de tango basé dans le nord de l’Italie, fondé et dirigé par le musicien Mariano SPERANZA, argentin, est apprécié comme « ... un des orchestres de tango les plus acclamés de la dernière période », se produisant régulièrement dans toute l’Europe, l’Asie et de l’Argentine.

Il obtient un grand succès dans des festivals et des théâtres sur le territoire italien parmi lesquels figurent la Société de Milano Concerti, Festival Valtidone, Festival Latino americando à Milan, Concerts dans le parc de Rome, les sons dans les murs de Trévise, sous les étoiles de Galla Placidia à Ravenne ("Tous fous du Tango ... Spleen") et de l’autre côté du violon à Crémone ("applaudissements chaleureux pour l’ensemble"), et bien d’autres.

Grâce au caractère et à la polyvalence artistique du projet, Tango Spleen embrasse des collaborations significatives dans d’autres genres musicaux.
En 2014, l’orchestre Tango Spleen accompagne le ténor Marcelo Alvarez dans le spectacle "Tango Alvarez" à Moscou, public surprenant et critique : "Les jeunes virtuoses créent de la vraie magie sur scène !".
En 2013 Tango Spleen crée un projet de collaboration avec Bernardo Lanzetti et revisite la musique du groupe de rock progressif des années 70 "Acqua Fragile" en version acoustique et orchestrale, tandis qu’en 2015, il a accompagné la cantatrice uruguayenne Malena Muyala lors de sa tournée européenne, obtenant un grand succès.

Parallèlement l’orchestre soutient une activité intense et reconnue du Tango sur la scène internationale : la révélation de l’édition 2011 du XVIII Festival du Nacional de Tango de La Falda en Argentine, et est régulièrement invité à se produire comme l’orchestre principal dans des festivals internationaux de tango.
Il a également fait des tournées importantes, en 2011 touchant les grandes villes de la Corée du Sud et de l’Argentine dans les célèbres salles de tango de Buenos Aires et de Cordoue. En 2013, il a été invité à faire partie de "Un pas de tango en l’honneur du pape François", un spectacle tenu à Rome en hommage à l’inauguration du pape, avec la télévision et la radio en direct sur les chaînes nationales et étrangères.

L’ensemble est l’épine dorsale de la partie musicale de divers spectacles qui combinent musique et danse.
De 2015-2017, l’orchestre est en tournée dans les théâtres prestigieux italiens avec la réinterprétation du chef-d’œuvre de Shakespeare « Romeo y Julieta Tango » (dirigé par L. Padovani).
Il joue dans "Tango de mi Buenos Aires" de la compagnie Tango Rouge de Yanina Quiñones et Neri Piliu, avec plus de cinquante représentations et deux tournées internationales en Russie, en Ukraine et en France.

Tango Spleen a été cité par plusieurs magazines, dont El Tanguero (italien) "... l’un des orchestres de tango les plus acclamés de la dernière période" et La Salida (France) "Mariano Speranza et la Orquesta Tango Spleen, Une question d’ Atmosphère" "travail soigné, bien installé dans le tango pour le bal », et plusieurs émissions de télévision et de radio en Italie et à l’étranger, y compris La 2 × 4, Radio del Tango à Buenos Aires, et beaucoup d’autres.

Tango Spleen a également enregistré quatre œuvres "Contatto " en 2018, "Canto para seguir" en 2015 "une comédie musicale instrumentale vraiment magnifique" (The Radio 2 × 4 Buenos Aires), "Típico" pour le label Abeat records en 2011, "Tango Spleen" 2010.

Pour en savoir plus visitez le site de Tango Spleen Orquesta


RUBEN PELONI y LOS TANTURI

Le répertoire de Ruben Peloni y los Tanturi au format de sextet se concentre sur « la Epoca de Oro » du tango pour donner vie à une dynamique propre à la salle de bal, en incluant des cortinas sur mesure entre chaque tanda. Leur répertoire s’est peaufiné autour des meilleurs tangos des années 40-50, mélodiques et rythmiques, dans lesquels le chanteur trouve toute sa place !
La voix splendide de Ruben Peloni ne vous laissera pas indifférent : magnétisme et émotion seront au rendez-vous. Mêlant compositions originales et versions personnelles d’œuvres classiques, l’ensemble revêt un caractère singulier et envoûtant.

Composition de l’Orchestre

Ruben Peloni Voix
Dario Polonara Bandoneon
Vincenzo Albini Violon
Adrian Fioramonti Guitare
Fabrizio Pieroni Piano
Virgilio Monti Contrebasse

Pour un petit avant-goût, vous pouvez regarder ces vidéos enregistrées  :

- lors du Festival Limouzi Tango Festival 2017 - Tango A Vivre Limoges
- et un an plus tard Limouzi Tango Festival 2018 - Tango A Vivre Limoges

Qui sont ces musiciens ?

Le chanteur Ruben Peloni

Tout en terminant ses études d’architecture, Ruben a commencé à étudier le chant avec le maestro Ruben Coria, puis a commencé à chanter dans le complexe "Tritango" de la ville de Rosario jusqu’en 2002, date à laquelle il a décidé de s’établir en Italie. Il y rencontra le guitariste et compositeur Adrián Fioramonti formant un duo, plus tard le bandonéoniste Massimiliano Pitocco, commençant ainsi les premières représentations artistiques.

Depuis lors, il a collaboré avec de célèbres musiciens et ensembles de tango, dont le pianiste Hugo Aisemberg, "l’Orquesta Tipica Alfredo Marcucci", les bandonéonistes Marcelo Nisinman et Juanjo Mosalini, Dario Polonara, le sextuor "Viento de Tango", Quatuor "Tango Tinto", "Hyperion Ensemble", "Quintetto Lo Que Vendrà", participant aux festivals européens les plus célèbres et chantant dans les meilleurs théâtres. En 2009, sa plus importante collaboration avec le compositeur et pianiste lauréat d’un Oscar, Luis Bacalov, dans le spectacle "Mi Buenos Aires Querido", avec laquelle il a continué de collaborer pour donner plusieurs concerts en duo.

À d’autres occasions, il était invité en tant que soliste accompagné d’orchestres symphoniques. Il a chanté plusieurs fois "Misa Criolla" d’Ariel Ramírez et l’opérette "Maria de Buenos Aires" de Piazzolla et Ferrer dans des salles prestigieuses.

Il a donné sa voix à plusieurs productions de disques : "Extasis" (2007 - Tango Tinto), "Tango Epoca de Oro" (2011 - Hyperion Ensemble), "A Bailar" (2010 - Lo Que Vendrà), "Santo Remedio, Tangos "(2011 - Rubén Peloni & Pablo Woizinski)," Remembranzas "(2014 - Hyperion Ensemble) ; "EL CONJURADO TANGOS INEDITOS" (2015 - Adrián Fioramonti et Rubén Peloni) ; "Nueve" (2016 - Hyperion Ensemble) ; "Hasta siempre amor" (2017 - Hyperion Ensemble) ; "De Etiqueta" (2018 - Rubén Peloni et Los Tanturi).

Virgilio Monti à la Contrebasse

Diplôme de contrebasse au Conservatoire de musique « Giuseppe Verdi », Milan, Italie, avec le maestro Cosmo. Virgilio a participé à plusieurs cours de spécialisation et d’interprétation, dont l’un avec le maestro A. Boccini.
Il a collaboré avec différents ensembles de musique de chambre et orchestres symphoniques tels que « L’Orchestra Europea », « L’Orchestre du Conservateur G. Verdi » et « L’Orchestre de l’Università Statale di Milano ». Outre la musique classique, il travaille également avec d’autres styles, notamment la musique populaire et légère. Il a participé à de nombreux festivals et saisons musicales. Il faisait partie des groupes "EL PAJARO EDUARDO TRIO", "CUARTETO SOBRE EL PUCHO", "TRASNOCHE", "Orquesta Tipica GUARDIA CADENERA", "Orquesta Tipica OTRA" de Rotterdam, "CUARTETO ROTTERDAM", "GOTAN PROJECT" pour la version orchestrale CD "Gotan Projet Live". Il collabore actuellement avec : "TANGO TINTO", "LE CONJURATE / Ruben Peloni et le Tanturi", "INSOLITOS", PABLO ZIEGLER & MARCO ALBONETTI TRIO ", "TANGO GRADUS AD PARNASSUM", "MONDO TANGO", "GINASTERA TANGO", avec l’invité spécial Giulio Tamparini.

Vincenzo Albini au violon

Diplômé en violon au Conservatoire "Luca Marenzio" de Brescia, Vincezo se consacre passionnément au Tango et au Jazz, explorant différents genres et traditions sonores. Il a joué dans les principaux théâtres italiens, en France, en Suisse, au Danemark, en Finlande, en Allemagne, en Argentine et dans les principaux festivals de tango européens.
Vincezo collabore avec l’ensemble "Tango Tinto" depuis 2003.
En 2016, il a enregistré l’album "Camino Esquivo". Il joue avec le guitariste argentin Adrian Fioramonti et le chanteur Ruben Peloni dans le projet ‘El Conjurado’ et dans l’orchestre ‘Los Tanturi’, avec lesquels il a enregistré l’album « da Etiqueta » cette année.
En 2016, il fait partie de Tango Sonos de la compagnie du danseur Miguel Angel Zotto participant au spectacle "Raices Tango", se produisant notamment dans les théâtres prestigieux, le arcimboldi de Milan et la prestigieuse salle de concert d’Athènes.
Il fait partie du quintet "Ginastera Tango" avec le bandonéoniste Gino Zambelli et le guitariste Giulio Tamplalini, qui propose une musique du compositeur argentin Astor Piazzolla.
Il collabore avec des musiciens prestigieux : J. Mosalini, D. Pacitti, M. Pitocco, F. Pieroni, D. Polonara, M. Troncozo, L. Rossetti.

Dario Polonara au Bandonéon

Dario Polonara commence ses études de bandonéon en 1994 a la Casa del Tango dans le berceau du Tango Argentin qu’est la ville de La Plata. En 1995, il crée son propre groupe, le Trio Juventango. En 1998, il crée simultanément le Quinteto Aquaforte et le Quinteto Hora Cero Nuevo Tango. La même année, il entre à la prestigieuse Ecole de Musique Populaire de Avellanada.
En 1999, il intègre le trio du Maestro Omar Valente, avec lequel il se produit régulièrement. Il participe avec ce même trio au spectacle “Cien años no es nada”, spectacle dirigé par le chanteur Jorge Sobral, au théâtre San Martin de Buenos Aires.
Fort de ces succès et largement remarqué par ses maîtres, il est invité à se produire aux côtés de l’Orquesta Tipica de Omar Valente, comme premier bandonéoniste et codirecteur, avec notamment une tournée de 27 concerts au Japon en 2000.
Jusqu’en 2002, il se produit avec des formations comme le Sexteto del Viejo Almacen de Buenos Aires et le Sexteto La Grela ou il est premier bandonéon et arrangeur.
En 2002, il s’installe en Espagne puis en Hollande où il crée divers ensembles comme le Quartet Los Taitas, le Trio Hernan Ruiz ou le Quinteto Bandola Zurdo avec lesquels il réalise de nombreuses tournées en Écosse, Suisse, Allemagne, Hollande et Espagne.
Entre 2005 et 2008, il revient en Argentine où il intègre le Quinteto de Tango de la Universidad de Lanús et devient le soliste de l’orchestre de cette prestigieuse institution.
Il joue également pendant ces trois années aux cotés de nombreuses formations en bandonéoniste freelance avant de retourner s’installer à Barcelone en 2008.
Il forme alors le duo Polonara Cassisi et devient un membre permanent du groupe Conexion Tango entre autres groupes.
En 2010, il crée le Sexteto Guardiola, où il prend les différents rôles de bandonéoniste, arrangeur et directeur musical.
Il est actuellement directeur musical de la Compania 100% Tango (Barcelona).

Fabrizio Pieroni au Piano

Fabrizio Pieroni est né à Rome en 1964. Il est diplômé de l’école de magistrat mais obtient également un Diplôme de piano (1990) et de jazz (2003) au conservatoire "S. Cecilia" de Rome. Il suis des cours en composition et piano avec les professeurs Gloria Lanni et Teresa Procaccini (1977). Il est Pianiste accompagnateur à l’Académie nationale de danse de Rome. De 1990 à 2007, professeur de jazz et de piano classique, théorie et harmonie dans de nombreuses écoles de Rome.
En 1994, il s’intéresse au tango et vit en Argentine, il collabore depuis 1996 avec Alfredo Rubín avec lequel il compose entre autres Cosmotango (tango d’ouverture du 1er congrès international de tango argentin, C.I.T.A).
Il a pubié le manuel populaire Grammar Of Music, ed. Événements de Rome (1998). Il donne des cours "d’application du jazz" aux musiques classiques et populaires (2008, Pampelune 2011, Buenos Aires) et des cours de "musicalité" aux danseurs de tango (Bari, Milan, Rome et Buenos Aires).
Pianiste, chef d’orchestre, compositeur et arrangeur depuis 1986, il a produit du théâtre, de la musique, de la danse, des comédies musicales et a collaboré avec divers musiciens de jazz, tango argentin, musique classique et contemporaine : Norma Winston, Paolo Damiani, Didier Lockwood, Bruno Tommaso, Alfredo Rubín, Jerry Gonzalez, Tango couleur, Fernando Taborda.
Parmi les nombreux enregistrements, citons Hemisferios avec le Cuarteto Almagro (tango argentin), Imaginaria y Fato avec Noos (jazz). Il a collaboré avec l’Orquesta Tipica El Afronte, Sexteto Unitango et Alfredo Rubín.
Avec son trio de jazz, il a présenté au Centro Cultural San Martin - la revue Jazzologia - un répertoire de chansons populaires italiennes et des thèmes des auteurs de musique classique des années 90. Il participe à des festivals de jazz et de tango en Argentine, en Europe, en Argentine, au Brésil et en Chine et nous aurons le plaisir de le retrouver au cours de la belle Milonga au Sémaphore de Trébeurden  !

Adrian Fioramonti à la Guitare

Carlos Adrian Fioramonti (Santa Fe, Argentine, 1964) est un musicien argentin. À treize ans, il commence à étudier la guitare en autodidacte et continue immédiatement avec des professeurs privés jusqu’à dix-huit.
De 1983 à 1987, il étudie la guitare classique à la Escuela Nacional de Musique de Rosario, tout en suivant des cours avec des musiciens renommés du domaine du jazz et du folklore, notamment Lucho Gonzalez (ancien guitariste de Mercedes Sosa et Chabuca Granda) avec eux il approfondit l’étude des rythmes latins.
En 1987, il a participé à un cours d’improvisation jazz organisé par le célèbre vibraphoniste Gary Burton à l’Université d’été Berklee de Buenos Aires. En 1990, il s’installe en Italie où il enseignait.
En 2002, de sa rencontre avec le chanteur Rubèn Peloni né un duo de tango traditionnel au vaste répertoire allant de Gardel à Piazzolla.
À l’été 2010, il a participé à la présentation de l’Opéra Maria de Buenos Aires, organisée par Marcelo Nisinman en Suisse.
En avril 2011, il entame un duo avec le bandonéoniste Juanjo Mosalini, avec lequel il enregistre à Paris un CD édité par Fremaux et Associés et publié en juin 2012.

Pour en savoir plus vous pouvez visiter le site de Ruben Peloni y los Tanturi


Festival Tango par la Côte 2019 - 13ème édition



  • Cliquer l'image pour avoir toutes les informations sur le festival