Logo SHA

>>> Tango par la côte 2022

Accueil > Activités > Tango par la côte. > Festival Tango par la côte en Bretagne en Côtes d’Armor 2022 - 15ème (...) > Les DJs

Les DJs


  • Vendredi 29 juillet :

20h - 0h Soirée d’inauguration, Centre culturel Le Sémaphore, Trébeurden

- DJ : Bob Rikkar

Voici comment notre ami Bob perçoit la musique de Tango dans la musicalisation de milongas.

« Rythme et Danse » sont indissociables dans la pratique du Tango. Lent ou rapide, les rythmes peuvent être entrecoupés de nuances suaves ou mélancoliques donnant à la danse du « Tango » la passion qui le caractérise. Aussi, cette perception s’applique particulièrement à la période de l’Age d’Or (Années 1940 à 1955) ; période intéressante à mon sens par les larges possibilités offertes par les compositeurs de l’époque entre les tangos agressifs (Juan d’Arienzo, Rodolfo Biagi, Donato Racciati, …) et les tangos mélodiques (Pedro Laurenz, Alfredo De Angelis, Osvaldo Pugliese, …).
Les tangos proposés, très souvent instrumentaux, sont parfois chantés. Le recours à la voix offre une autre dimension à l’expression du tango. Quelques orchestres contemporains font aussi partie de cette programmation pour leur qualité musicale et leurs interprétations de morceaux très célèbres plus sophistiquées.
« Rythme et Passion » qu’il s’agisse de tango, de valse ou de milonga, sont toujours très présents dans cette programmation, donnant à la milonga une couleur à la fois « festive et intimiste ».

*************************************************************************************

  • Samedi 30 juillet :

11h30-14h30 Milonga, Salle Armorique, près de l’hôpital de Lannion

- DJ : Sylvain Bordais

Voici la proposition musicale de Sylvain pour la première Milonga en journée du festival :
’’Je vais vous présenter une programmation basée sur des tandas traditionnelles ponctuées de quelques tandas alternatives.’’

*************************************************************************************

  • Samedi 30 juillet :

15h30 - 19h Milonga après le spectacle “Noués”, Chapelle Sainte Anne - médiathèque, Lannion

- DJ : Jeanine Tempereau

Jeanine Tempereau est Tango DJ traditionnelle depuis 10 ans.
Voilà ce que Jeanine vous propose pour cette milonga :

  • Rythme et Energie puisés dans les beaux orchestres de l’âge d’or
  • Une petite touche des quelques très bons orchestres actuels
  • Cortinas aux couleurs gaies et lumineuses comme ma peinture. A danser sans modération !

*************************************************************************************

  • Samedi 30 juillet :

21h - 2h Grande soirée Milonga, Centre culturel Le Sémaphore, Trébeurden

- DJ : Andrés MOLINA

Originaire de Buenos Aires et installé ces dernières années à Paris, Andrés est danseur professionnel et enseignant de tango argentin, DJ, et organisateur de milongas et de festivals.
DJ depuis 15 ans, il a animé des soirées porteñas et des grands festivals. Reconnu pour son excellent choix musical, spécialement parmi l’époque d’or, et ses cortinas, il est aussi très apprécié pour la super ambiance qu’il crée dans les milongas.
C’est un DJ incontournable pour les soirées mémorables !

*************************************************************************************

  • Dimanche 31 juillet :

15h-19h Milonga, Chapelle du Belambra, Trégastel

- DJ : Catherine de Laval

Catherine commence à musicaliser lors de milongas organisées par Tango Bueno de Laval.
Elle conçoit la milonga comme un voyage musical aux paysages variés, qui évolue entre morceaux de l’âge d’or et interprétations plus contemporaines.
Elle propose des tandas, instrumentales ou chantées, qui invitent à la danse car sa plus grande satisfaction est de voir les danseurs investir la piste et de percevoir leur plaisir partagé de danser la musique.

*************************************************************************************

  • Dimanche 31 juillet :

21h - 2h Grande soirée Milonga, Centre culturel Le Sémaphore, Trébeurden

- DJ : Karim El Toukhi

Karim s’installe à Paris en 2009 et sa vie avec le tango commence réellement. En plus de la danse, son intérêt pour la musique le pousse à être DJ dans les milongas parisiennes depuis 2010 et ce jusqu’à aujourd’hui. Il est choisi pour musicaliser la 1er édition du championnat de tango en France. En 2014, il entame un voyage d’un an à Buenos Aires pour mieux s’immerger dans le tango en tant que culture populaire.

Là-bas, le temps de son séjour, il devient le DJ résident dans deux milongas réputées (Los Zuccas & Gricel) mais il est aussi invité à musicaliser dans d’autres milongas de la ville, et notamment dans l’une des sélections métropolitaines pour le championnat mondial de tango à Buenos Aires. C’est aussi là-bas qu’il perfectionne sa danse auprès de plusieurs professeurs et qu’il poursuivit son apprentissage sur l’histoire du tango.

Après ce voyage, il retourne en Egypte pour enseigner et diffuser le tango dans son pays de naissance, conscient du symbole politique et contre-culturel de cette danse. En Avril 2016, il ouvre, en compagnie d’Ariane Liautaud, le centre culturel éphémère cairote “Tango House”. Suite à cette aventure, il revient à Paris se joindre à l’équipe de Tangoart.

*************************************************************************************

  • Lundi 01 août :

15h - 19h Milonga de la mer, Salle Polyvalente, Ile Grande

- DJ : Alain Séhan

La musique qu’Alain vous propose sera traditionnelle et alternative :
"Mes tangos dépassent rarement les années 50, sauf pour mes musiques alternatives qui redonnent d’autres couleurs. Au début de la milonga, je choisis en général un rythme bien marqué mais aussi plus lent pour aider danseurs et danseuses à retrouver le sol et leur corps. Mais la mélodie demeure essentielle pour faire naître l’émotion et la partager sur la piste, et pour cela les tangos chantés apportent vraiment un plus. Un faible pour l’orchestre de Rafaël Canaro."

*************************************************************************************

  • Lundi 1 août  :

21h - 2h Grande soirée Milonga, Centre culturel Le Sémaphore, Trébeurden

- DJ Etienne Muller

Etienne découvre le Tango Argentin en 1992, lorsqu’il devient simultanément membre actif des Associations Tangueando Toulouse et Tangueando Ibos.
De ses séjours en Argentine, à partir de 1995, il conserve le souvenir nostalgique de l’ambiance de certaines milongas.
Pour lui, danser dans une milonga c’est rechercher une harmonie subtile avec sa partenaire, la musique et… les autres danseurs sur la piste : la quête de quelques instants magiques, le temps d’une tanda.
La musique qui est au cœur de cette alchimie, doit donc apporter à la fois enthousiasme, énergie, inspiration et sérénité aux danseurs.
Sa sélection musicale, privilégie surtout les morceaux puisés dans les années 30 et 40, qui lui semblent le mieux porter ces qualités pour la danse. Il est attentif au renouveau de la musique tango, mais ne l’intègre que ponctuellement dans ses sélections pour danseurs milongueros.
Il musicalise régulièrement des pratiques et des milongas pour Tangueando Ibos, intervient dans des festivals comme Tarbes en Tango ou Pau, des Encuentros en France et en Espagne et plus ponctuellement dans d’autres milongas dans le Grand Sud de la France.

*************************************************************************************

  • Mardi 03 août  :

13h30 - 16h30 Milonga traditionnelle, Centre culturel Le Sémaphore, Trébeurden

- DJ : Brigitte Escobar

Fidèle au « tango par la côte », Brigitte préfère l’intimité des petits espaces, mais cette année c’est dans la grande salle du Sémaphore que nous allons la retrouver.
Parce qu’on ne partage bien que ce qu’on aime, les orchestres de l’âge d’or sont la base essentielle de ses programmations.
Toutefois, il pourra s’y glisser des tandas d’autres périodes ou de tangos « différents ».

16h30 - 19h30 Milonga alternative, Centre culturel Le Sémaphore, Trébeurden

- DJ Richard BOIS (Lorient)

Richard Bois touche à tout ! … alors il fallait bien un jour qu’il mette de la musique pour faire danser !

Compositeur de musique de films, puis réalisateur de documentaires et producteur, parfois sculpteur aussi, entre autres choses, Richard n’est satisfait que quand il apprend. Sa phrase fétiche est celle de Pierre Soulages : "C’est ce que je fais qui m’apprend ce que je suis."

Comment es-tu venu au tango ?
Fin 2014, je finis un diptyque documentaire pour France 3 qui avait été un long travail de plus de deux ans. Je venais de m’installer en Bretagne depuis un an quittant Paris, enfin ! Je voulais enfin aborder l’art que je m’interdisais de pratiquer depuis toujours parce que je le portais au nues : la danse. J’ai repéré une association qui donnait des cours de tango, j’ai regardé plusieurs fois par la fenêtre sans oser entrer. Puis un jour un tanguero m’a repéré à l’extérieur et m’a poussé à l’intérieur en me disant : "… c’est là que ça se passe !". Alors une femme m’a pris dans ses bras, et a fait bouger mes pieds, mes jambes et mon corps tout entier … Et ça a réveillé cette carcasse endormie. La pratique de cette danse a donné une autre vie au corps mais aussi à l’esprit. Pour moi le tango est un formidable outil de développement personnel.

Quelles sont tes musiques de cœur ?
En tant que danseur de tango, j’ai beaucoup de mal à donner des préférences. Mais puisqu’il faut en donner : Pugliese, D’Arienzo, Biagi, Di Sarli, Piazzola, Diaz, … mais ça peut aller tellement loin ce genre de liste ! J’aime beaucoup l’alternatif quand il est expressif.
En tant que mélomane, cela va de Ysaÿe à Metheny, en passant par Bruckner, Lhasa, London Grammar ou Mingus. Le champ est bien trop vaste pour le limiter. S’il ne fallait en garder qu’un ce serait Bach.
En tant que DJ, le tout débutant que je suis ne se risquera qu’à de l’alternatif. Ma culture des orchestres argentins et uruguayens est encore trop limitée pour oser concevoir une programmation. Ça viendra en temps et en heure, avec le temps et du travail, car c’est un travail chronophage !

Une définition d’une programmation réussie ?
Quand chaque tanda donne envie de danser. Quand il y a comme une vague avec des moments de grande tension émotionnelle et des moments de liberté relâchée et que le cycle emporte.

Une définition d’une tanda réussie ?
Un morceau pour donner envie d’aller sur la piste et choisir LA/LE partenaire. Un morceau pour conforter ces choix. Un troisième et/ou quatrième pour que cette rencontre ou retrouvaille soit un plaisir sans bornes.

Quelques infos complémentaires sur Richard :
http://ruwenzori.fr/
http://richardbois.com/

*************************************************************************************

  • Mardi 02 août :

21h - 2h Grande soirée Milonga de clôture du festival, Centre culturel Le Sémaphore, Trébeurden

- DJ : Wim Mestdagh

Pour la grande soirée Milonga de clôture du festival nous retrouverons Wim, DJ en Belgique et dans les Hauts de France.

Wim est un danseur depuis 1997, il se nourrit de ses 20 ans d’expériences pour musicaliser en fonction des danseurs.

Je veux donner envie de danser et de continuer à danser. Je compose des sélections pour créer une bonne ambiance et un bal dynamique.”