Logo SHA

>>> Tango par la côte 2022

Accueil > Activités > Tango par la côte. > Festival Tango par la côte en Bretagne en Côtes d’Armor 2022 - 15ème (...) > Exposition de peinture/dessins

Exposition de peinture/dessins


Pendant toute la durée du festival, au Centre Culturel du Sémaphore à Trébeurden, vous pourrez admirer l’exposition de peinture et de dessins du peintre mexicain Julio Carrasco Bretón, installé dans le Trégor depuis une dizaine d’années et des dessins de l’artiste Monique Vanel (MONVANEL), installée dans les Côtes d’Armor en 2010.

Julio Carrasco Bretón

Né en 1950 à Mexico, Julio Carrasco Bretón est un muraliste et un peintre reconnu internationalement. Diplômé ingénieur chimiste de l’Université Nationale Autonome de Mexico, il a également préparé une maîtrise de philosophie.

Il a étudié la peinture auprès de Lino Picaseno, peintre légendaire et architecte de l’Ecole Nationale des Arts Plastiques de San Carlos.

Depuis 1973, il a réalisé plus de 70 murals au Mexique (dont deux pour la Chambre des Députés), au Canada, en Espagne, à Cuba, en Bulgarie, en Suisse au siège de l’OMPI, en Hongrie et en France, avec en particulier "Le bal des quartiers de lune", mural de deux mètres sur quatre, exposé au premier étage de l’espace Sainte-Anne à Lannion - avec sa technique personnelle isoplastique composée de silicone et de marbre pulvérisé.

Julio Carrasco Breton devant sa fresque "Le bal des quartiers de lune" à l'espace Ste Anne de Lannion Julio Carrasco Bretón devant sa fresque "Le bal des quartiers de lune" à l’espace Ste Anne de Lannion

Également auteur de 1.300 tableaux, sans compter les dessins, gravures, lithographies... Carrasco a participé à 75 expositions individuelles et 230 expositions collectives dans 20 pays. Il a réalisé ses lithographies dans le fameux Atelier Bramsen à Paris et les gravures dans l’Atelier Mario Reyes à Mexico.

La thématique développée dans ses murals traite de l’histoire des parfums, de la chimie, de la rencontre des deux mondes, des cultures mésoaméricaines, des ressources naturelles, de l’émigration, de l’artisanat textile mexicain...

Dans ses peintures sur toile Carrasco tend actuellement vers une recherche de plans abstraits, de nouvelles morphologies géométriques dans une intense gamme chromatique et apporte un soin particulier à la disposition des tons dérivés de la couleur prépondérante.

Julio Carrasco Bretón a créé le manifeste d’art ludique et fondé la Société des Artistes Ludiques et cofondé le Mouvement des Muralistes Mexicains chargé de promouvoir le muralisme au Mexique et dans le monde

Il a donné plus de 70 conférences sur la culture et les droits d’auteur dans toute l’Amérique Latine, aux Etats Unis, au Canada, en France, en Espagne, en Italie. Défenseur engagé des droits d’auteur, il a également été président de la SOMAAP - Sociedad Mexicana de Autores de las Artes Plasticas - de 2001 à 2007 et Président du CIAGP – Conseil International des Créateurs des Arts Graphiques et Photographiques de la CISAC – Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs - de 2005 à 2009.

Julio Carrasco Bretón collabore à plusieurs journaux et revues culturelles mexicaines telles qu’Archipielago, Excelsior, Mexico Hoy, Quehacer politico, à des programmes de radio (radio Formula, radio 620, radio IMER) ainsi qu’à des vidéos du groupe éditorial Cenzontle sur la peinture et sa relation avec l’histoire, la littérature, etc. et de Socio digital TV.

Il a également publié trois recueils de poèmes « Poemas Transatlanticos 1975 - 2007 », « Fragmentos de un Poemario » 2012,, « Poemas de Otono », 2016, un essai sur le Mexique d’aujourd’hui « El otro Laberinto » , 2018 et un autre sur la façon de regarder les œuvres « Manual para Mirones » 2020, aux éditions Cenzontle.

Il vit entre Paris, la Bretagne et Mexico.
Site web : https://julio.carrascobreton.com

Monique Vanel (Monvanel)

Monique Vanel, de son vrai nom Monique Van Den Heuvel, est une artiste autodidacte, née en 1936. Elle peint et dessine depuis l’âge de 15 ans. Après avoir participé aux cours du soir de l’Ecole Municipale d’Arts Plastiques de la ville de Paris à Belleville (19ème) entre 16 et 18 ans, elle s’installe avec son mari en 1960 à Bagneux. C’est là qu’elle sera plus tard animatrice pendant 10 ans d’un atelier de peinture libre pour enfants. En parallèle, elle pratique selon la méthode "Arno Stern" à Paris. Pendant plusieurs années, elle peint elle-même dans l’Atelier du jeudi, l’atelier parisien d’Arno Stern.

C’est à l’occasion de sa première exposition collective en 1984 qu’elle choisit son nom d’artiste, Monique Vanel ou Monvanel . Ses dessins au crayon graphite sont tantôt inspirés par la nature dans la série appelée “Arbres et paysages”, tantôt non figuratifs - série Oniriques et Séries Abstraits -, résultats de recherche graphique, de jeux de ligne, inspirés de la musique, d’une émotion, de son imagination - série Visages - …

JPEG - 43.5 ko
Les bouleaux

Monique Vanel a exposé dans plus de 60 salons et a reçu plusieurs prix de dessin et en particulier le Prix "Univers des Arts" au 59ème Salon du Raincy en mars 2009.

Voici un article paru à cette occasion dans le magazine "Univers des Arts" d’octobre 2009, page 60 par Patrice de la Perrière.

[ Monique Vanel, entre ombre et lumière...

La démarche artistique de Monique Vanel s’inspire parfois de l’écriture automatique appréciée et pratiquée par les surréalistes. Elle saisit le fil de son inspiration à la pointe de sa mine de plomb et, sans intention définie, se laisse porter par la puissance du jeu graphique qui peu à peu naît sous son geste.

Ce n’est pas une inspiration mûrie qui la guide, mais le jeu des lignes qui jaillissent au fur et à mesure de son travail et ainsi l’inspirent. Un thème récurrent se dégage de ce mécanisme créatif : les visages. Dans certaines œuvres, ils forment comme une sorte de labyrinthe de portraits imbriqués les uns dans les autres créant une impression d’effervescence onirique où l’imaginaire règne en toute liberté. Notre regard est entraîné au cœur de cet univers singulier étonnés d’y retrouver notre propre cheminement intérieur, séduits par la puissance d’évocation poétique qu’il inspire.

JPEG - 27.2 ko
Prière pour temps de guerre

La perfection du dessin de Monique Vanel lui ouvre les portes d’une exploration figurative aboutie. Elle parvient à traduire les subtilités des ombres et des lumières d’un sous-bois hivernal, de suivre les circonvolutions architecturales des branches d’arbres, de s’attarder à ciseler le moindre brin d’herbe sans jamais tomber dans le réalisme photographique.

Il émane de ses paysages une paix qui se perpétue au-delà de la simple contemplation du réel. Le choix d’une technique austère est le signe d’une recherche orientée vers l’intemporalité, d’une volonté de souligner l’imperceptible qui palpite au sein du monde visible. Parfois cette introspection la mène jusqu’à l’abstraction qui ne rompt jamais les liens indispensables avec le sensible. Le Prix Univers des Arts, décerné au 59ème Salon du Raincy, récompense une artiste de talent qui a choisi une approche du dessin originale tout en faisant perdurer la noblesse de cette technique]

Depuis son arrivée en Bretagne, elle a exposé à la 2ème biennale des peintres de Bretagne, à la médiathèque de Plouagat, au salon des amis des arts à Cavan, à la médiathèque de Plouagat en 2013 et à la maison du département en 2016.

Cet été, ses œuvres spécialement conçues pour notre festival sur le thème du Tango Argentin, seront dévoilées à l’occasion de l’exposition.

Plus d’infos sur le site Monique Vanel (MONVANEL).

Le vernissage de l’exposition de ces deux artistes se tiendra le vendredi 29 juillet à 17h30 au centre culturel du Sémaphore à Trébeurden.